500 ans de présence continue !

Dans le courant de l'année 1506,  Jean Hanot fait donation de sa maison et de ses biens pour l'érection d'un couvent.  Les premières Sœurs Grises du Tiers Ordre régulier de Saint François tirent leur origine d'un essaimage de la communauté de l'Hôpital Notre Dame du Soleil de Saint Omer vers Brugelette en 1435.
Les premières religieuses d'Hautrage arrivent au mois d'avril 1506 au nombre de 7 et seront plus nombreuses par la suite.
Dès les premières années de leur installation à Hautrage, les Sœurs furent émues par l'état d'abandon où était laissée la jeunesse pauvre féminine.  Elles commencèrent à rassembler ces enfants, auxquelles elles dispensaient, outre l'instruction élémentaire, une formation conforme à leur état.
En même temps, les religieuses ont aussi aidé les plus démunis et malades en instaurant un service de soins d'aide à domicile. Ce fut le début d'une longue histoire ! 
Les Religieuses ont toujours eu à cœur la formation des jeunes et ceci en leur permettant de disposer d'un enseignement de qualité. 
Plus de 400 personnes ont participé aux journées festives organisées pour cet anniversaire le 23 avril 2006.  Une présentation de Powerpoint (CD) et/ou une brochure reprenant toute cette longue et belle histoire peuvent être obtenus sur commande auprès des Sœurs Franciscaines - place 6 à 7334 Hautrage.  Tél. 065 /62 03 01      (Prix : 10 €) 


 

_

En mars 2006, les Sœurs Franciscaines ont fait appel à Habitat et Humanisme dans le but de restructurer le site de façon à ce que perdure l'esprit que la communauté des sœurs a cultivé pendant toutes ces années (humilité, souci du prochain et d'enseignement). Les locaux d'une surface totale d'environ 4000 m² vont donc progressivement être rénovés et réorganisés. Deux projets sont en cours de réalisation sur le site :
  • Création de quatre logements conventionnés sur un bâtiment.
  • Rénovation de la maison Hanot, du nom de la famille qui a cédé ses bâtiments à la congrégation il y a plus de 500 ans, afin d'en faire un logement d'accueil d'urgence.
Ces deux projets verront le jour, alors que l'école fondamentale et la congrégation continueront à occuper chacune une partie des bâtiments.

Source: site de Habitat et Humanisme



By François DUVEILLER 0479/829.315francois.duveiller@skynet.be "Dernière mise à jour: jeudi 9 mai 2013"